Music of the future - Peter DoigExposition au musée des Beaux-arts de Montréal.(25 janvier-4 mai 2014)J’aime son utilisation du vert et du bleu, variés à l’infiniPeter Doig est un peintre contemporain britannique d’origine écossaise. C’est l’un des peintres vivants les plus chers. Fasciné par les espaces immenses où le rapport de l’homme à la nature est constamment en jeu, Peter Doig peint souvent des lieux sauvages, indéfinis, abandonnés, que l’homme traverse, laissant un signe de sa présence : canoës vides, maisons de travailleurs saisonniers, silhouettes solitaires devant des brumes flottantes.(source wikipedia)

Music of the future - Peter Doig
Exposition au musée des Beaux-arts de Montréal.(25 janvier-4 mai 2014)

J’aime son utilisation du vert et du bleu, variés à l’infini

Peter Doig est un peintre contemporain britannique d’origine écossaise. C’est l’un des peintres vivants les plus chers. Fasciné par les espaces immenses où le rapport de l’homme à la nature est constamment en jeu, Peter Doig peint souvent des lieux sauvages, indéfinis, abandonnés, que l’homme traverse, laissant un signe de sa présence : canoës vides, maisons de travailleurs saisonniers, silhouettes solitaires devant des brumes flottantes.(source wikipedia)

Lectures coups de coeur de la fin de l’année 2013.

Je vais mieux - David Foenkinos **
La femmes de nos vies - Didier van Cawelaert ***
Touriste - Julien Blanc Gras **

Rien ne s’oppose à la nuit - Delphine de Vigan ***

Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. D. de V.

Prix du roman Fnac 2011  - Prix Renaudot des lycéens 2011  - Prix roman France Télévisions 2011 - Grand prix des lectrices de Elle 2012

Andrea d’aquino, une illustratrice new yorkaise bien inspirée.

Andrea d’aquino, une illustratrice new yorkaise bien inspirée.

Prix Goncourt du premier roman, bien mérité pour cet excellent livre ! A lire absolument.Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d’Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l’a recueilli.

Prix Goncourt du premier roman, bien mérité pour cet excellent livre ! A lire absolument.

Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d’Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l’a recueilli.

Tags: litterature

L’arpeggiatta et le chanteur Marco Beasley :  j’écoute en boucle cette musique du groupe de musique baroque.

Depuis 2000, L’Arpeggiata a pour vocation d’explorer la riche musique du répertoire peu connu des compositeurs romains, napolitains et espagnols du premier baroque.

Les artistes contemporains africains méritent plus de visibilité et à commencer par Owusu Ankomah (Ghana/Allemagne).

Les artistes contemporains africains méritent plus de visibilité et à commencer par Owusu Ankomah (Ghana/Allemagne).

Encore une histoire très plaisante de Mr Jardin et quelle fin ! bref la conclusion de l’histoire vaut le détour de ce livre.

Encore une histoire très plaisante de Mr Jardin et quelle fin ! bref la conclusion de l’histoire vaut le détour de ce livre.

Comme je suis une grande fan de littérature scandinave, je ne pouvais pas passer à côté de ce premier livre de l’auteur Jonas Jonasson.
C est proche du style de Arto Paasalina. Une histoire rocambolesque en 2 temps, le présent et le passé du personnage. Le présent est la partie la plus excentrique et plaisante à lire à mon sens.

Comme je suis une grande fan de littérature scandinave, je ne pouvais pas passer à côté de ce premier livre de l’auteur Jonas Jonasson.

C est proche du style de Arto Paasalina. Une histoire rocambolesque en 2 temps, le présent et le passé du personnage. Le présent est la partie la plus excentrique et plaisante à lire à mon sens.

Photo charmante du photographe malien Malick Sidibé. Il y a des photos comme celle là qu’on ne se lasse pas de regarder.

Photo charmante du photographe malien Malick Sidibé. Il y a des photos comme celle là qu’on ne se lasse pas de regarder.

L’expo de Michel de Broin au musée d’art contemporain de Montréal, est insolite et éclectique. http://www.macm.org

L’expo de Michel de Broin au musée d’art contemporain de Montréal, est insolite et éclectique. http://www.macm.org

Cette année 2013, j’entre un peu plus dans le monde de la littérature africaine. L’évocation des contrées lointaines est une source d’évasion incroyable même si je lis ces livres de Montréal. Je dirais que j’ai  eu un peu de mal à entrer dans l’ambiance de ces 2 livres, mais je les ai fini avec la même impression agréable d’être émotionnellement attachée aux personnages. J’ai le goût de poursuivre d’autres lectures de ces deux auteurs.

Le film de la première cinéaste d’Arabie saoudite ( Haifaa Al Mansour) est une belle réussite. Un petit bijou de film, avec des images aux couleurs chaleureuses, une jeune actrice dont le timbre de voix m’a fait craquer et une musique bien adaptée !

Le film de la première cinéaste d’Arabie saoudite ( Haifaa Al Mansour) est une belle réussite. Un petit bijou de film, avec des images aux couleurs chaleureuses, une jeune actrice dont le timbre de voix m’a fait craquer et une musique bien adaptée !

Si drôle ! Je recommande

Si drôle ! Je recommande

Couleur, imagination, bande sonore variée et rythmée, ce spectacle du grand bisou 2013 ( festival juste pour rire de Montréal) m’a bien plu !

Mes livres 2012

Voici quelques lectures de 2012, qui ont réussi à me happer ! ;-)

Chaque femme est un roman (Alexandre Jardin)
Le coeur régulier (Olivier Adam)
Un milliard de poussières (Bertrand Latour)
Double vie (Pierre Assouline)
Les âmes grises (Paul Claudel)
La dame d’ostende (Eric E Schmidt)

Chroniques de Jerusalem (BD) (Delisle)